appartement

villa
agence jd immobilier
Nous sommes le mardi 12 décembre 2017 07:43:17. Mise à jour mardi 12 juin 2007 10:41:38
maison

accueil jd immobilier Accueil

Nos produits :
vente villas Villas
vente maisons Maisons
vente terrains Terrains
vente commerces Commerces
vente appartements Appartements

ventes nouveautés nouvelles ventes Nouveautés
recherche vente Recherche Rapide
petites annonces Petites Annonces

Affiliation :
partenaires immobilier Devenir partenaire
membres immobilier Espace membres

Nos partenaires :
journaux petites annonces Supports Presse
sites petites annonces Supports Internet

échanger un lien avec jd immobilier Echanger un lien
Liens partenaires jd immobilier Nos liens

Nous contacter :
agence immobilière agde Agde
agence immobiliere frontignan Frontignan
agence immobiliere gigean Gigean
webmaster jd immobilier Webmaster


Actualité juridique | Chiffres utiles | News du Web | Défiscalisation | Forum | Outils
Vous êtes dans : Actualité juridique > Copropriété > Charges de copropriété


ACTUALITE JURIDIQUE
Charges de copropriété



Quels sont les copropriétaires qui doivent participer aux charges d'entretien des installations de digicode et de vide-ordures ?
Rappelons que l’article 10 de la loi du 10 juillet 1965 énonce les principes de la participation aux charges de copropriété.

Ainsi, seuls les copropriétaires ayant l’utilité objective des services collectifs ou des éléments d’équipement commun doivent être appelés à en supporter les charges y afférentes.

En revanche, en ce qui concerne les charges dites " générales ", entraînées par l’administration, l’entretien et la conservation des parties communes, le critère de propriété prédomine et, sauf clause exonératoire, tous les copropriétaires doivent y participer.

Dès lors, quelle qualification doit être donnée aux installations de digicode et de vide-ordures : partie commune ou éléments d’équipement commun ?

C’est à cette question que la 3ème chambre de la Cour de cassation a dû répondre par un arrêt en date du 20 décembre 2000, publié au bulletin civil sous le n° 198.

Le juge suprême affirme par cette décision que les charges entraînées par une installation de digicode et celles afférentes aux vide-ordures naissent d’une partie commune et non d’un élément d’équipement commun.

En conséquence, dès lors que le règlement de copropriété n’a pas prévu de conditions exonératoires quant à la participation aux charges générales, tous les copropriétaires y sont tenus, que le digicode ou le vide-ordures présentent pour eux une utilité ou non.

C’est le cas, en particulier, du propriétaire d’un lot commercial en rez-de-chaussée disposant d’une entrée propre.

Hervé FERNEZ

RETOUR


Visitez le site
de notre partenaire :




S1 | S2 | S3 | S4 | S5 | S6 | S7 |