appartement

villa
agence jd immobilier
Nous sommes le vendredi 15 décembre 2017 07:06:28. Mise à jour mardi 12 juin 2007 10:41:38
maison

accueil jd immobilier Accueil

Nos produits :
vente villas Villas
vente maisons Maisons
vente terrains Terrains
vente commerces Commerces
vente appartements Appartements

ventes nouveautés nouvelles ventes Nouveautés
recherche vente Recherche Rapide
petites annonces Petites Annonces

Affiliation :
partenaires immobilier Devenir partenaire
membres immobilier Espace membres

Nos partenaires :
journaux petites annonces Supports Presse
sites petites annonces Supports Internet

échanger un lien avec jd immobilier Echanger un lien
Liens partenaires jd immobilier Nos liens

Nous contacter :
agence immobilière agde Agde
agence immobiliere frontignan Frontignan
agence immobiliere gigean Gigean
webmaster jd immobilier Webmaster


Actualité juridique | Chiffres utiles | News du Web | Défiscalisation | Forum | Outils
Vous êtes dans : Actualité juridique > Copropriété > Charges de copropriété


ACTUALITE JURIDIQUE
Charges de copropriété



" Frais nécessaires exposés par le syndicat " :
Nouvel article 10-1 de la loi du 10 juillet 1965 (modifiée)
C.A. Paris 23ème Ch. 1er mars 2001 (n° 1999/21639)
La 23ème chambre civile de la Cour d’Appel de Paris, dans cet arrêt du 1er mars  2001, vient de confirmer l’interprétation qu’elle avait donnée en début d’année de la notion de " frais nécessaires exposés par le syndicat " (trois arrêts du mois de janvier 2001 - info FNAIM juin/juillet 2000 p. 39).

Les juges du fond refusent à nouveau de considérer comme frais nécessaires :

les frais de suivi de procédure facturés par le syndic

les frais de relance

les frais de contentieux


Dans un arrêt du 3 mai 2001, cette même chambre de la Cour d’Appel de Paris réitère cette position, jugeant qu’il est sans intérêt de multiplier les relances dès lors qu’une mise en demeure suffit pour faire courir les intérêts moratoires.

Cette position restrictive semble donc se confirmer, ce qui limite fortement la portée de cet article 10-1 qui devait faire le bonheur des copropriétés gangrenées par des mauvais payeurs. Il convient toutefois d'attendre la modification du décret du 17 mas 1967 qui pourrait peut-être venir apporter des précisions sur cette notion et modifier son contenu jurisprudentiel.

Cyril SABATIE
 



 
 



 
 

RETOUR


Visitez le site
de notre partenaire :




S1 | S2 | S3 | S4 | S5 | S6 | S7 |