appartement

villa
agence jd immobilier
Nous sommes le samedi 16 décembre 2017 00:25:41. Mise à jour mardi 12 juin 2007 10:41:38
maison

accueil jd immobilier Accueil

Nos produits :
vente villas Villas
vente maisons Maisons
vente terrains Terrains
vente commerces Commerces
vente appartements Appartements

ventes nouveautés nouvelles ventes Nouveautés
recherche vente Recherche Rapide
petites annonces Petites Annonces

Affiliation :
partenaires immobilier Devenir partenaire
membres immobilier Espace membres

Nos partenaires :
journaux petites annonces Supports Presse
sites petites annonces Supports Internet

échanger un lien avec jd immobilier Echanger un lien
Liens partenaires jd immobilier Nos liens

Nous contacter :
agence immobilière agde Agde
agence immobiliere frontignan Frontignan
agence immobiliere gigean Gigean
webmaster jd immobilier Webmaster


Actualité juridique | Chiffres utiles | News du Web | Défiscalisation | Forum | Outils
Vous êtes dans : Actualité juridique > Copropriété > Syndic


ACTUALITE JURIDIQUE
Syndic



Quelle est l'étendue de l'obligation d'information du syndic à l'occasion des litiges dont est saisie une juridiction et qui concernent le fonctionnement du syndicat ou dans lesquels le syndicat est p
Quelle est la portée de l’article 59, alinéa 1er du décret du 17 mars 1967 ?
Autrement dit, quelle est l’étendue de l’obligation d’information du syndic à l’occasion des litiges dont est saisie une juridiction et qui concernent le fonctionnement du syndicat ou dans lesquels le syndicat est partie.

Selon ce texte réglementaire, le syndic doit aviser chaque copropriétaire de l’existence et de l’objet de l’instance en cours. Cette disposition a pour objectif de permettre une information des copropriétaires qui souhaiteraient, à titre principal ou accessoire, se joindre à l’instance.

Une cour d’appel, certainement désorientée par un avocat habile, a cru devoir étendre cette obligation d’information du syndic à tous les pièces de la procédure de première instance.

La Cour de cassation a raisonnablement censuré cet arrêt d’appel, jugeant que l’obligation d’information devait se limiter à l’existence et à l’objet de l’instance (3ème civ. 6 mars 2002, n° 00-20.949). La Cour suprême considère légitimement que chaque copropriétaire peut ensuite librement prendre l’initiative de recueillir des informations complémentaires sur la procédure engagée.

Cette décision présente l’intérêt louable de ne pas alourdir les obligations du syndic déjà contraint de gérer les procédures judiciaires pour le compte des syndicats de copropriétaires.

Cyril SABATIE

RETOUR


Visitez le site
de notre partenaire :




S1 | S2 | S3 | S4 | S5 | S6 | S7 |