appartement

villa
agence jd immobilier
Nous sommes le lundi 11 décembre 2017 18:01:31. Mise à jour mardi 12 juin 2007 10:41:38
maison

accueil jd immobilier Accueil

Nos produits :
vente villas Villas
vente maisons Maisons
vente terrains Terrains
vente commerces Commerces
vente appartements Appartements

ventes nouveautés nouvelles ventes Nouveautés
recherche vente Recherche Rapide
petites annonces Petites Annonces

Affiliation :
partenaires immobilier Devenir partenaire
membres immobilier Espace membres

Nos partenaires :
journaux petites annonces Supports Presse
sites petites annonces Supports Internet

échanger un lien avec jd immobilier Echanger un lien
Liens partenaires jd immobilier Nos liens

Nous contacter :
agence immobilière agde Agde
agence immobiliere frontignan Frontignan
agence immobiliere gigean Gigean
webmaster jd immobilier Webmaster


Actualité juridique | Chiffres utiles | News du Web | Défiscalisation | Forum | Outils
Vous êtes dans : Actualité juridique > Divers > Divers


ACTUALITE JURIDIQUE
Divers



Le syndicat des copropriétaires a-t-il intérêt à agir contre un copropriétaire qui n'a pas obtenu une autorisation de changement d'affectation ?
L’article L.631-7 du code de la construction et de l’habitation pose le principe selon lequel, dans les communes telles que Paris, celles situées dans un rayon de 50 kilomètres de l’emplacement des anciennes fortifications de Paris et les communes dont la population municipale est égale ou supérieure à 10 000 habitants, les locaux à usage d’habitation ne peuvent plus être affectés à un autre usage. Cet article précise qu’il ne peut être dérogé à cette interdiction que par une autorisation administrative préalable et motivée, après avis du maire.

Rappelons que le syndicat des copropriétaires, en vertu de l’article 15 de la loi du 10 juillet 1965, a notamment qualité pour agir en justice en vue de la sauvegarde des droits afférents à l’immeuble.

Pour la première fois à notre connaissance, la Cour de cassation, dans un arrêt du 15 janvier 2003, reconnaît le droit au syndicat des copropriétaires d’agir pour son propre compte sur le fondement de l’article L.631-7 précité.

La solution n’était pas si simple qu’il y paraît puisque la cour d’appel de Paris, avait dans son arrêt, rejeté la prétention du syndicat des copropriétaires, considérant qu’il n’avait pas d’intérêt à agir. 
RETOUR


Visitez le site
de notre partenaire :




S1 | S2 | S3 | S4 | S5 | S6 | S7 |