appartement

villa
agence jd immobilier
Nous sommes le samedi 21 octobre 2017 23:02:56. Mise à jour mardi 12 juin 2007 10:41:38
maison

accueil jd immobilier Accueil

Nos produits :
vente villas Villas
vente maisons Maisons
vente terrains Terrains
vente commerces Commerces
vente appartements Appartements

ventes nouveautés nouvelles ventes Nouveautés
recherche vente Recherche Rapide
petites annonces Petites Annonces

Affiliation :
partenaires immobilier Devenir partenaire
membres immobilier Espace membres

Nos partenaires :
journaux petites annonces Supports Presse
sites petites annonces Supports Internet

échanger un lien avec jd immobilier Echanger un lien
Liens partenaires jd immobilier Nos liens

Nous contacter :
agence immobilière agde Agde
agence immobiliere frontignan Frontignan
agence immobiliere gigean Gigean
webmaster jd immobilier Webmaster


Actualité juridique | Chiffres utiles | News du Web | Défiscalisation | Forum | Outils
Vous êtes dans : Actualité juridique > Droit Social > Temps de travail


ACTUALITE JURIDIQUE
Temps de travail



Contingent annuel d'heures supplémentaires : décompte pour l'année 2004
Les employeurs ne peuvent recourir librement aux heures supplémentaires que dans la limite d'un contingent annuel d'heures supplémentaires (CAHS) au-delà duquel l'autorisation de l'inspecteur du travail est nécessaire.

Ce CAHS a été provisoirement fixé à 180 heures(1) par an et par salarié. Il n'existe aucun accord collectif au niveau de la branche réduisant ou augmentant ce CAHS réglementaire.

La loi Aubry II avait mis en place un régime temporaire, prenant fin le 31 décembre 2003, et permettant jusqu'à cette date aux entreprises moins de 21 salariés de n'imputer, sur ce CAHS, qu'une partie seulement des heures supplémentaires effectuées.

La loi Fillon n'avait pas remis en cause cet « avantage » provisoire.

C'est ce dispositif qui a permis en 2003 aux entreprises de moins de 21 salariés de décompter seulement les heures effectuées au-delà de la 36ème heure, la première heure supplémentaire (c'est-à-dire la 36ème heure) n'étant pas déduite du CAHS.

Ce régime transitoire expirant le 31 décembre 2003, ces entreprises doivent normalement, depuis le 1er janvier 2004, décompter du CAHS toutes les heures supplémentaires, y compris la 36ème heure.

C'est ce qui devrait néanmoins être évité, grâce à un amendement au projet de loi Fillon sur la formation et le dialogue social. Cet amendement vient d'être adopté. Il prévoit le maintien jusqu'au 31 décembre 2005 du dispositif permettant aux entreprises de moins de 21 salariés de ne décompter les heures supplémentaires qu'au-delà de la 36ème heure.

Cet amendement sera très vraisemblablement confirmé par le Sénat, ce que nous espérons pouvoir vous confirmer très prochainement.

Delphine ROY



--------------------------------------------------------------------------------

(1) Décret du 15 octobre 2002 relevant le CAHS à 180 heures au lieu de 130 heures. Le Ministre chargé du travail présentera, au plus tard le 1er juillet 2004, à la Commission nationale de la négociation collective, un bilan de la négociation collective relative à la fixation des CAHS et du recours aux heures supplémentaires. Au vu de ce bilan, et après avis de et du Conseil économique et social, il sera procédé au réexamen des dispositions réglementaires relatives aux CAHS. Il devrait alors être fixé un nouveau CAHS légal.

RETOUR


Visitez le site
de notre partenaire :




S1 | S2 | S3 | S4 | S5 | S6 | S7 |